3 clés pour plus de puissance en tir au but !

Bonjours les serials buteurs ! Aujourd’hui je publie un nouvel article qui va concerner une problématique récurrente notamment chez les jeunes buteurs : la puissance en tir au but ! Ci-dessous la vidéo en question…

Sans vous livrer les clés d’un tir puissant, ce qui sera certainement l’objet d’une formation spécifique, je vais vous donner les 3 clés aux 3 erreurs trop souvent commisses quand on veut buter de loin et forcer…

Inutile de forcer, tout se joue dans la justesse technique et la décontraction du buteur 😉

N’oubliez pas de travailler la puissance quand les fondamentaux et la précision sont suffisamment en place comme l’explique très bien un de mes articles !

RETRANSCRIPTION TEXTE DE LA VIDÉO :

Ok, bonjour à tous les sérials buteurs pour une vidéo qui m’a beaucoup été demandée, qui a été attendue notamment par beaucoup de jeunes buteurs sur Instagram qui me demandent souvent : ‘’Comment devenir plus puissant ? Je n’ai que 30 mètres ou 35 mètres dans les jambes’’ etc.

L’erreur principale pour de la puissance en tir au but c’est de vouloir forcer


Déjà pour les jeunes buteurs, laissez votre croissance se terminer, votre musculature se développer et votre technique s’installer et après on verra.
Donc, aujourd’hui je vais vous donner trois astuces pour être plus puissant en tir au but. En fait, ces trois astuces c’est des réponses, c’est des solutions aux trois erreurs que je vois souvent chez les buteurs qui essaient de tirer à longue distance … Et j’ai failli faire un lapsus… En fait, qui veulent forcer.


Donc, la pire erreur qu’on puisse faire en tir au but, c’est vraiment le fait de vouloir forcer. Le fait de forcer va induire des contractions musculaires inhabituelles, trop importantes qui vont désorganiser votre technique.

Tir au but & golf : même combat !

C’est comme au golf. Le golf, c’est un sport d’amplitude et de relâché. Donc, à partir du moment où vous vous crispez… c’est la saucisse assurée.
Donc les trois erreurs que je vois trop souvent chez les buteurs qui veulent forcer…
Donc, déjà il faut savoir que la volonté de vouloir forcer va induire des changements au niveau de votre technique et au niveau corporel. Donc, ce que je vois souvent, c’est des buteurs qui arrivent. Ils arrivent tout contractés, ils veulent forcer, ils veulent taper … up !

Erreur n°1 : mauvaise posture !

Ici, la posture est, comme vous pouvez le voir faible, elle est pliée en deux. Donc, C’est bien de travailler cette posture, une envie de s’engager dans la balle. Si on se baisse, vous allez voir que l’amplitude est grandement réduite, voire nulle. Donc, finalement, cette perte de posture va vous faire perdre de la puissance. C’est pour ça que beaucoup de buteurs qui veulent forcer, qui veulent tirer longue distance ont moins de puissance que quand ils sont à 30 mètres et qu’ils sont relâchés, qu’ils lâchent tout vers l’avant etc…Donc, essayez de garder cette volonté-là de relâcher, de traverser sans perdre au niveau de la posture.

Erreur n°2 : mauvaise zone du pied

La deuxième erreur que je vois souvent qui est un petit peu reliée à la première, c’est le fait qu’on se désorganise et qu’on veut forcer, qu’on veut envoyer notre jambe à toute vitesse avec le plus de muscles possible… c’est de présenter en fait, la mauvaise zone du pied.

Il faut savoir que le coup du pied, le pied dur est la zone idéale. C’est la zone qui va vous permettre d’avoir le plus fort taux de rebond et qui permet à la balle d’avoir de la puissance naturelle. Et c’est ce qu’on cherche ici. Par la posture forte, de l’amplitude naturelle… et par le pied dur, de la puissance du rebond naturelle. Donc, essayez à chaque fois de contacter votre coup du pied, votre pied dur. Et j’ai d’ailleurs fait une vidéo à ce sujet. Je mettrai une petite fiche en haut de l’écran à ceux qui ne l’ont pas encore vu, je vous encourage vivement d’aller la regarder et de la commenter si possible.

Erreur n°3 : le bras d’appel

Et enfin, la troisième erreur entre guillemets, c’est plus une petite astuce technique. Bon, elle est à prendre vraiment avec prudence, avec parcimonie. En théorie, d’avoir le bras d’appel non pas ici… mais ici … est sensé faire ouvrir une chaîne contre-latérale… Donc, vous voyez ici, pour moi qui suis gaucher, moi qui suis gaucher … bras droit-jambe gauche… d’ouvrir plus d’amplitude. Et comme on l’a dit plus d’amplitude, c’est plus de traversée, c’est plus de puissance naturelle.
Mais, il existe des buteurs très puissants qui ont leur bras ici et … ça marche aussi. Si vous arrivez à avoir ce bras là et à tester et voir ce que ça donne et que ça ne désorganise pas votre technique, pourquoi pas ?


Moi pour conclure cette vidéo, je vais essayer d’appliquer ces conseils sur un tir. Donc on est environ aux 40 mètres. Il n’y a plus les lignes parce que c’est la fin de saison. On est aux 40 mètres. Vous allez voir que mon bras d’appel ne va pas pouvoir se placer à la diagonale parce que j’ai trop encré… le bras parallèle au sol. Essayez de garder une posture forte, un pied dur et de vous relâcher vers l’avant. Certes, de mettre peut-être un petit peu de peps, un petit peu de force, un petit peu d’intensité. Mais surtout pas, surtout pas du muscle de la contraction, un truc qui se rétracte, un truc qui ferme. On cherche de l’ouverture, on cherche de la traversée. C’est parti !
Bon… loupé pour ce coup-ci, c’est pas grave. J’espère que mes propos ont été clairs et que vous avez bien compris ce que je voulais vous transmettre. Essayez ces trois astuces et essayez de mettre en commentaires vos ressentis et ce que vous en pensez.

Et surtout, pour les séances longue distance, les séances de tir de 40 mètres et plus, pensez à un échauffement de qualité, pensez à des tirs progressifs, pensez à ‘’verrouiller’’ positivement votre technique pour pas que vous vous débitiez arrivé au 38, 40, 45 mètres. Pour avoir une séance toujours efficace et avec un petit peu plus de plaisir.


Pensez à vous abonner et à cliquer sur le premier lien en description. Il y a cinq vidéos bonus gratuites pour les buteurs qui veulent progresser et régler les derniers détails qui leur permettent de performer face aux poteaux.
Je vous remercie pour votre visionnage.
C’était Vincent. Tchao !”

Partager l'article
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.