L’essentiel est dans le titre. Pourquoi est-il si important de connaître le style de jeu de son équipe pour être plus régulier dans l’exercice du tir au but ?

Nous allons procéder à une distinction entre style offensif et style défensif. Cette distinction d’apparence binaire me permet d’exposer mon idée principale et d’argumenter mon propos !

1 / La solution offensive !

Votre entraîneur est un nostalgique du french-flair et s’inspire de l’appétence offensive de Toulouse ou des All-Blacks dans son système de jeu. De plus, il déteste les scores en 9-6 en plein hiver dans le froid et la boue. Quand Pierre Salviac nous martelait les oreilles avec le dicton “la belle à l’aile, la vie est belle” son poil se hérissait aussi fièrement qu’un drapeau français un jour de fête nationale ! Votre coach veut des essais, toujours des essais ! Et ça tombe plutôt bien : VOTRE EQUIPE MARQUE BEAUCOUP D’ESSAIS CHAQUE DIMANCHE !

Mais quelle influence cela a t’il sur votre régularité dans les tirs au but ?

Si votre équipe marque beaucoup d’essais, vous allez, chaque dimanche, inexorablement taper des transformations non loin de la ligne des 22 mètres ! Même en marquant proche de la ligne de touche, nombre de buteurs ne s’éloignent que très peu de cette ligne des 22 !

Or, il y a un or, bien souvent, la ligne des 22 est négligée pendant l’entraînement des buteurs. Pourquoi ? Apparemment trop facile, trop proche, “impossible de louper ça”…

En intégrant dans chacune de vos sessions de but une partie au niveau des 22 mètres, vous deviendrez à fortiori plus performant sur ce point précis. C’est logique : si vous jouez tout les week-ends sous la pluie, il est préférable de s’entraîner au moins avec un ballon mouillé… Ça aide !

Ne négligez pas à l’entraînement une zone dans laquelle vous allez vous retrouver chaque dimanche…

2 / La solution défensive !

                       Crédit : Wayne Keegan

Votre équipe ne fait pas de grandes envolées. Elle a juste un grand sens du pragmatisme et une efficacité glaciale. Votre clé ? Un buteur redoutable… Peut-être vous ! Vous savez provoquer et profiter des fautes de l’adversaire. Votre système est bien organisé et votre buteur fiable.

A chaque faute de l’adversaire, votre coach bondit du banc et brandit fièrement ses 3 doigts en l’air. 3 bières ? Non, TROIS POINTS !

Votre principale source de points ? Des pénalités !

Comment cette donnée peut vous permettre d’avoir un entraînement plus efficace ?!

Les pénalités sont par définition imprévisibles. Vous ne pouvez pas prévoir ni le moment, ni le lieu où elles vont être sifflées. De fait, intégrez dans vos séances des tirs “aléatoires”. What that mean ?

Par exemple, mettez l’ensemble de vos ballons sous les poteaux. Puis tapez-les un peu partout sur le terrain. Là où ils tombent c’est de là où vous les taperez. Ainsi vous ne taperez plus toute une série du même endroit, mais plus qu’un seul ballon ! Car n’oubliez pas qu’en match une pénalité = un endroit précis sur le terrain = une seule opportunité !

Si votre ballon tombe au niveau des 25 mètres, ne le bougez pas, c’est en négligeant les tirs faciles qu’on augmente les chances de grosse boulette en match ! Avec cet exercice, vous allez facilement balayer tout un panel de position sur le terrain !

3 / Le style de L’AUTRE équipe

Vous recevez ce dimanche le premier de la poule. Cette équipe, déjà prête pour la division supérieure, possède un rideau de fer. Ce week-end vous allez mettre les barbelés !!! Le match s’annonce être un duel de buteur… Donc de pénalités… Donc… Adaptez votre préparation en conséquence 😉

4 / Conclusion

La ligne directrice de cet article est d’encourager la réflexion sur l’environnement dans lequel vous évoluez. Ainsi, quand vous l’aurez bien cerné, si ce n’est pas déjà fait, il s’agit d’intégrer des données de match vers votre entraînement ! Ainsi ce dernier se révélera plus pertinent, plus efficace dans votre préparation des matchs !

L’article s’est voulu schématique entre offensif & défensif avec un seul exemple pour chaque grande partie. En réalité, les styles de jeu ne sont pas aussi dichotomiques et tranchés. Ils évoluent en fonction du moment de la saison, de l’adversaire, de la météo etc. J’ai cherché à ce qu’il puisse représenter essentiellement une ouverture et un début de réflexion !

Si vous voulez réagir, la barre des commentaires se trouve un peu plus bas ! Merci de votre lecture Smile

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 2
    Partages
Catégories : Tir au but

Laisser un commentaire







Téléchargez le guide gratuit du buteur !