Comment prétendre faire un blog sur la culture du rugby sans aborder le livre de Jonny Wilkinson, icône du rugby moderne ? A partir d’une lecture attentive de son autobiographie parue en septembre 2012, j’ai pu dégager 10 conseils, clés, astuces qui ont permis à Sir Jonny de s’améliorer dans le domaine des tirs au but. Je vous partage les 6 premiers ici, dans cet article !

Pourquoi peut-on se fier à ces conseils ?

Bon, on ne présente plus le bonhomme.. Jonny Wilkinson c’est plus de 17 ans au plus haut niveau traversant 3 décennies de rugby, 13 ans en équipe nationale, 2 tournées des Lions Britanniques, 4 coupes du monde (dont une remportée), 4 victoires dans le tournoi des 6 nations, 2 coupes d’Europe, 1 titre de champion de France ! Et surtout plus 1200 points inscrits sur la scène internationale sous le maillot du XV de la Rose ce qui fait de lui le deuxième meilleur réalisateur de tous les temps derrière un certain … Dan Carter !

Ces chiffres vous donnent mal à la tête ? C’est normal, le CV de Jonny Wilkinson parle de lui-même. Jonny est un des meilleurs numéro 10 de toute l’histoire du rugby. Certains diront que c’est le meilleur, d’autres penseront plus à Daniel Carter… ou à Owen Farell, lol, bref ! Jonny Wilkinson nous témoigne dans Mémoires d’un perfectionniste du travail entrepris sur lui-même pendant toutes ces années, ses plus belles victoires, ses plus grandes périodes de doute avec des blessures à répétition et en filigrane de ces 400 pages, quelques petites astuces pour être plus précis et plus régulier au moment de tirer au but ! 

1 / Être bien entouré

Même si Jonny Wilkinson est perçu comme quelqu’un de réservé, timide, voire solitaire, ce qui n’est pas complètement faux, il a su tout au long de sa carrière être entouré et accompagné par des personnes bienveillantes et compétentes. En voici une liste non-exhaustive :

  • Dave Alred, son coach de jeu au pied, véritable pointure dans son domaine et souvent à la base des futurs conseils de cet article !

Dave accompagnant Jonny lors d’un échauffement

  • Mark Wilkison (aka Spaks), son frère, qui l’a accompagné dans de nombreux entraînements et lui a renvoyé les ballons pendant de longues heures..

Mark, présent auprès de Jonny même sur le terrain, distillant des conseils

  • Steve Black (aka Blackie), préparateur physique et véritable personne ressource tout au long de la carrière de Jonny

Jonny et Blackie complice à la fin d’un match

  • Des partenaires d’entraînement comme Mike Catt, Rob Andrew, Toby Flood etc.

 

Ces différentes personnes ont comptées à un moment donné dans la carrière de Jonny. Tous ne sont pas des pointures au niveau du jeu au pied mais Jonny s’est toujours inspiré des meilleurs pour progresser. Petit déjà, il imitait la gestuelle de Gavin Hastings dans son jardin…

Comment appliquer ce conseil ? Plusieurs pistes sont possibles : S’entraîner à plusieurs, avoir quelqu’un pour renvoyer les ballons, ou mieux encore avoir un coach spécialisé dans le jeu au pied !

2 / La vidéo : un outil simple et indispensable

Lors de la première rencontre entre Jonny, encore lycéen et Dave Alred alors coach des buteurs pour les Wasps, ce dernier a utilisé d’emblée la vidéo comme support de travail.

Cette première rencontre a marqué Jonny. Elle a été absolument déterminante pour le reste de sa carrière. Par la suite ces deux hommes ne se sont plus quittés, Dave continuant d’intervenir auprès de Jonny même du côté de Toulon.

La vidéo est un outil très simple et à la portée de tous via le SmartPhone. Il offre un feedback précis et est un support encore trop souvent négligé. La vidéo permet de prendre du temps pour l’analyse et donc du recul sur la réalisation gestuelle du tir. Un logiciel comme Windows Movie Maker est largement suffisant pour uploader ses vidéos sur ordinateur, isoler les séquences intéressantes et analyser à vitesse réelle et ralentie. La vidéo permet de se dégager du regard à chaud, en direct, et favorise une attention plus particulière sur des détails pouvant échapper à l’œil nu.

Support facile d’utilisation et d’analyse, la vidéo doit faire partie de votre bagage personnel d’entraînement.

3 / Numérotez vos ballons

Pendant la coupe du monde 2007, les ballons officiels de match présentaient parfois des défauts de conception. Pour certains d’entre eux, leur trajectoire dans les airs étaient complètement aléatoire, un vrai cauchemar pour les botteurs !

Pour connaître précisément dans le lot de ballons utilisés lesquels n’étaient pas fiables, Jonny Wilkinson et Toby Flood numérotaient chacun d’entre eux. Certains ballons partaient bien droit, d’autres un peu à gauche, d’autres très à droite. Pour éviter de jouer à la loterie à chaque coup de pied, ils ont décidé de numéroter les ballons pour ensuite apprendre leur trajectoire respective et diminuer le risque d’erreur.

Vous pouvez appliquez ce conseil à votre lot de ballons de match. En connaissant le “comportement” de chacun de vos ballons, vous augmentez vos chances de réussite. La qualité d’un ballon est liée à plusieurs facteurs :

  • Sa gamme. Un ballon de match de vole pas de la même manière qu’un ballon Réplica.
  • Son niveau d’usure… Quand le ballon est “fait” c’est à dire un peu usé, il a tendance à mieux voler. A contrario un ballon neuf peut-être un vrai casse tête et casse pied, comme les Virtuo !
  • Sa pression. D’où l’intérêt de gonfler tous vos ballons à la même pression avant chaque match.

Difficile à mettre en oeuvre pour vos matchs à l’extérieur, surtout au niveau amateur, cette astuce appliquée à vos ballons pour les matchs à domicile vous permettra de mieux maîtriser vos trajectoires de balles.

4 / Visez une cible, pas les poteaux !

Ce conseil est prodigué par Dave Alred à Jonny, tout juste âgé de 19 ans, lors d’une tournée en Australie avec l’équipe nationale d’Angleterre. Jonny qualifie ce conseil de “truc incroyable” !

“Dans un jardin public de Brisbane, Dave Alred  trouve un truc incroyable. Il veut que je concentre toute mon attention sur une cible. Plutôt que d’essayer de faire passer la balle entre deux poteaux, il préfère que je vise très exactement le milieu. C’est comme au fléchettes. Plutôt que de viser la cible, il faut que je tape en plein dans le mile. Et plus je m’exercerai, plus j’arriverai à l’atteindre et deviendrai précis. Enfin, la marge d’erreur se réduira d’autant et tout deviendra de plus en plus facile”.

Tout est dit, vous pouvez appliquer ce conseil dès votre prochaine séance d’entraînement si ce n’est pas déjà fait !

5 / Utilisez la visualisation

Ce conseil est prodigué une nouvelle fois par Dave Alred dès la première rencontre de Jonny avec ce génie du tir au but. Dave lui demande de visualiser mentalement le tir parfait (au niveau de sa réalisation corporelle) mais aussi au niveau de la trajectoire de balle.

La visualisation est un exercice très simple à mettre en oeuvre et permet de créer une réalité mentale, une sorte de but à atteindre, plus facile à réaliser car clairement imaginé et représenté en amont de la frappe.

Pour chacun de ses tirs au but, Leigh Halfpenny utilise la visualisation pour abaisser son niveau de stress, être plus tranquille et plus en confiance…

«Les gens ordinaires croient uniquement à ce qui est possible. Les gens extraordinaires visualisent non pas ce qui est possible ou probable, mais l’impossible. Et en visualisant l’impossible, ils commencent à le considérer comme possible. » Chérie CARTER-SCOTT

Tiger Woods ainsi que Jack Nicklaus, véritable monuments du golf mondial, ne tapaient jamais une balle de golf sans avoir visualisé au préalable la réalisation du coup. Dave Alred est aussi connu pour avoir accompagné Luke Donald, golfeur professionnel anglais, et l’avoir aidé à atteindre la place de n°1 mondial … Les parallèles entre le tir au but et le golf sont nombreux… Vous l’aurez compris au vue de mes deux premiers articles sur ce blog 😉

Cette astuce de vous coûte rien et est applicable dès votre prochain entraînement ! Vous pouvez laisser en commentaire vos impressions sur ce conseil 🙂 

6 / Tenir un journal de bord

Les entraînements peuvent être très nombreux dans une saison. Comment se souvenir du contenu de chaque séance ? Sur toute la durée d’un entraînement, ce qui est le plus couramment retenu est le résultat de votre dernière série de tir. Malheur à vous si vous n’enquillez pas à ce moment là. Le risque de rumination n’est jamais bien loin.. La meilleure façon de garder une trace sur le long terme de vos séances est de les consigner dans un carnet prévu à cet effet !

C’est (encore) un conseil de Dave lors de la Coupe du Monde 2003 où Jonny est entré définitivement dans la légende avec son drop victorieux en finale !

Dave lui demande de tout écrire de ses séances d’entraînement. Ainsi, Jonny peut se rendre compte du chemin parcouru et de s’assurer qu’il est sur la bonne voie, qu’il effectue du bon boulot. Pour son dernier match avec Toulon, en finale du Top 14, juste avant de partir pour l’échauffement collectif, on peut le voir toujours prendre des notes dans ce reportage : “Jonny Wilkinson : le dernier combat” (à 1 minute 15′).

Tenir un journal de bord prend peu de temps et offre de nombreux avantages comme la possibilité de calculer votre taux de réussite à chaque séance et de juger objectivement de votre progression. Il permet aussi de ne pas se souvenir seulement d’une fin de séance compliquée et de mettre en valeur les moments positifs de votre séance.


Merci pour votre lecture ! Les 4 conseils suivants arriveront prochainement ! Ils porteront sur la routine d’un buteur et sur la capacité d’augmenter l’efficacité d’un entraînement. Le dixième et ultime conseil vous apprendra à gagner de la distance dans vos tirs au but avec un exercice très simple grâce auquel Jonny a gagné 6 mètres dès sa première application !

Vous pouvez liez plus de commentaires ici à propos de son autobiographie 🙂

Procurez-vous ici son autobiographie !

 

 

Son autobiographie en version originale (anglais) ! 🙂

Voilà ! Si vous avez des remarques, des questions, n’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous ! 😉

Et n’oubliez pas de partager l’article ! 🙂

 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 4
    Partages
Catégories : Tir au but

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.







Téléchargez le guide gratuit du buteur !